Nos tutelles

CNRS

Nos partenaires


Accueil > Actualités > Séminaires

Séminaires à venir


- Prof. Dario Landa Silva (Université de Nottingham) - Optimisation Techniques for Workforce Scheduling and Routing Problems

Jeudi 30 mars 2017 - 11 h 00 - Salle du conseil - Bâtiment ISIMA

Possibilité de visio-conférence

In the context of workforce scheduling, there are many scenarios in which personnel must carry out tasks at different locations hence requiring some form of transportation. Examples of this type of scenarios include nurses visiting patients at home, technicians carrying out repairs at customers’ locations, security guards performing rounds at different premises, etc. These mobile workforce scheduling scenarios involve the scheduling of personnel combined with some form of routing. First, this talk presents a survey of this type of problems and solution methods. We identify the key features of these problems and the range of solution techniques that have been applied to tackle them. Next, the talk describes a study on the computational difficulty of solving this type of problems. This study aims to understand the challenges that these problems present to optimization techniques. Finally, the talk presents some ongoing work on the development of practical solutions methods to tackle these large and difficult problems in a variety of real-world scenarios faced by our industrial partner, a provider of mobile workforce scheduling and management software.


- Thomas BELITTO ( (Université Bordeaux 1, LABRI) - Autour du problème de Traffic Monitoring

Jeudi 30 mars 2017 - 14 h 00 - Salle du conseil - Bâtiment ISIMA

Possibilité de visio-conférence

Dans le cadre du problème du Traffic Monitoring, on modélise un réseau par un graphe orienté et on a la possibilité de munir de capteurs les arcs de ce graphe. Lorsqu’un objet circule dans le réseau, il active un capteur à chaque fois qu’il passe par un arc équipé et la séquence ordonnée des capteurs qu’il a activés constitue ce que l’on appelle la signature de la marche de l’objet. Les données du problème sont un graphe orienté (éventuellement pondéré) et un ensemble de marches sur le graphe que l’objet peut prendre. L’objectif est de chercher le plus petit ensemble d’arcs (ou le moins coûteux) à munir de capteurs tel que toutes les marches possibles aient des signatures différentes et qu’on soit ainsi capable de reconstituer exactement la trajectoire de l’objet à partir des informations envoyées par les capteurs. L’étude de ce problème nous amènera à étudier dans un premier temps la notion proche de code séparateur et à développer des modèles plus puissants. Le problème de Traffic Monitoring étant NP-complet en la taille de l’ensemble des marches à distinguer (qui peut être infini), il est exclu de le résoudre dans le cas général mais nous nous demanderons quels ensembles de marches peuvent avoir un intérêt pratique et chercherons des propriétés de ces ensembles qui nous permettront de mettre au point des algorithmes plus efficaces. Ces considérations nous conduiront notamment à étudier les graphes à transitions interdites qui sont particulièrement pratiques pour modéliser les réseaux routiers.


- Florian RICHOUX (MCF au Laboratoire des Sciences du Numérique de Nantes) - Game AI et problèmes d’optimisation

Jeudi 13 Avril 2017 - 14 h 00 - Salle du Conseil - Bâtiment ISIMA

Possibilité de visio-conférence

Les jeux s’avèrent être des terrains pratiques pour tester des méthodes d’intelligence artificielle, que ce soit en apprentissage automatique, en représentation des connaissances et raisonnement ou encore en résolution de problèmes, notamment d’optimisation. Il s’agit aussi d’un domaine où une solide industrie est en place, avec ses attentes et ces besoins en matière de résolution de problèmes. Après avoir donné un rapide tour d’horizon de la recherche en Game AI, je présenterai le framework GHOST conçu pour que des développeurs puissent facilement modéliser leur problèmes d’optimisation sous la forme de problèmes de contraintes. GHOST inclut un solveur de problèmes de contraintes visant des temps agressifs d’exécution (de l’ordre de 10ms) afin d’être exploitable dans des environnements nécessitants de temps très courts de prise de décision, comme les jeux vidéo par exemple.


-  Emmanuel Coquery (Université Lyon 1, LIRIS) -

Jeudi 8 juin 2017 - 14 h 00 - Salle du Conseil - Bâtiment ISIMA

Possibilité de visio-conférence