Nos tutelles

CNRS

Nos partenaires


Accueil > Publications > Thèses > Archives Thèses > Thèses 2010 - 2011

COLOMB Pierre


Evaluation de requêtes dans les systèmes

Vendredi 3 décembre 2010 - 14 - 00 - Amphi 1 Pôle Commun

Cette thèse s’intéresse au problème de l’évaluation de requêtes dans les systèmes d’intégration de données. Nous nous attachons à faire le
lien entre la théorie des bases de données et celle de l’intégration.
Nous nous appuyons sur la relation entre les deux approches existantes pour évaluer des requêtes comme la matérialisation et la réécriture de
requêtes. Nous nous intéressons plus particulièrement à trois cas de systèmes d’intégration suivant une approche LAV sous hypothèse de
sources justes. Nous commençons par étudier le cas standard d’un système d’intégration reposant sur des vues conjonctives. Dans ce
contexte, nous proposons un algorithme de réécriture basé sur une réduction du problème de réécriture de requêtes dans un problème
classique d’évaluation de requêtes. Nous nous intéressons ensuite au système d’intégration en présence de dépendances fonctionnelles. Nous
étudions l’impact des dépendances fonctionnelles sur l’évaluation de requêtes. Nous proposons la notion de dépendances fonctionnelles
intéressantes, qui sont celles qui jouent un rôle dans le calcul des réponses. Puis, nous définissons la notion de système d’intégration
borné qui est la classe des systèmes d’intégration où les réécritures de requêtes s’expriment sous la forme d’une union de requêtes
conjonctives. Nous nous concentrons sur un cas particulier en donnant une condition nécessaire et suffisante pour qu’un système
d’intégration vérifiant ce cas soit borné. Enfin, nous proposons une approche tolérante pour les systèmes d’intégration où les vues sont
formulées dans le langage des requêtes conjonctives avec contraintes d’intervalle. Nous définissons, dans ce cadre, la notion de réponses
probables pour les systèmes d’intégration avec contraintes d’intervalle, ainsi que les réécritures tolérantes qui permettent de
les calculer. Nous présentons une extension de l’algorithme du MiniCon afin de calculer les meilleures réécritures tolérantes. Cet algorithme
a été mis en oeuvre au sein d’un prototype appelé Flexible Integration System. Cette dernière contribution a été réalisée dans le
cadre du projet ANR FORUM (ARA - MDMSA - 2005)

Jury :

Michel Schneider, Président
Mírian Halfeld Ferrari, Rapporteur
Olivier Perrin, Rapporteur
François Goasdoué, Examinateur
Talel Abdessalem, Examinateur
Farouk Toumani, directeur de thèse
Lhouari Nourine, directeur de thèse