Nos tutelles

CNRS

Nos partenaires


Accueil > Publications > Thèses > Archives Thèses > Thèses 2010 - 2011

SUON Médéric


Optimisation de la logistique internationale à horizon stratégique. Application à un constructeur automobile

Jeudi 10 février 2011 à 10 h 30 - Amphi GLT - IUT Montluçon

Résumé :
Dans le cadre de l’internationalisation du groupe PSA et de la rationalisation des investissements, le choix de l’affectation de la fabrication des véhicules dans les différentes usines en fonction de leurs pays de commercialisation et le choix de l’implantation internationale des fournisseurs sont des leviers d’optimisation des coûts.

L’objectif de cette thèse s’inscrit dans cette optique et doit aider à répartir la production des véhicules sur les différentes usines ainsi qu’à choisir les fournisseurs. Il s’agit de proposer un outil d’aide à la décision pour les décisions stratégiques d’approvisionnement, de fabrication et de distribution en intégrant de nombreux paramètres tels que les capacités de production, les coûts de transport et d’achat de la matière première, les coûts de douane ...

Le premier problème étudié est la répartition stratégique qui définit, sur une période, avec ou sans contraintes de sourcing, les quantités distribuées, produites et approvisionnées en minimisant le coût total d’approvisionnement, de production et de distribution. Après une revue de littérature, nous proposons des méthodes d’optimisation heuristiques, métaheuristiques et des couplages entre deux métaheuristiques ou entre une métaheuristique et un programme linéaire. Ces méthodes sont validées sur des jeux de données de test et comparées entre elles.

Le second problème étudié est la planification multipériodes avec investissements qui, sur plusieurs périodes, définit les investissements capacitaires d’achat et de production ainsi que les quantités approvisionnées, produites et distribuées en minimisant le coût total d’approvisionnement, de production, de distribution et d’investissement. En se basant sur les méthodes proposées pour le premier problème, une heuristique basée sur la programmation linéaire et un couplage de métaheuristiques sont proposées.

Enfin, un cas d’étude de PSA valorise l’apport industriel de l’approche proposée et la met en perspective avec le processus actuel de l’entreprise. Une maquette d’outil d’aide à la décision, qui peut s’intégrer dans le système d’information de l’entreprise, est également présentée.

Jury :

Samir LAMOURI, ENSAM – Paris, rapporteur
Aziz MOUKRIM, UTC – Compiègne, rapporteur
Valérie BOTTA-GENOULAZ, INSA – Lyon, examinateur
Olivier GOURGUECHON, PSA Peugeot Citroën – Sochaux, examinateur
Alain QUILLIOT, ISIMA – Clermont Ferrand, examinateur
Nathalie GRANGEON, Université Blaise Pascal – Clermont-Ferrand, directeur de thèse
Sylvie NORRE, Université Blaise Pascal – Clermont-Ferrand, directeur de thèse