Nos tutelles

CNRS

Nos partenaires


Accueil > Publications > Thèses > Archives Thèses > Thèses 2016 - 2017

BIZAGWIRA Honoré


Réseau de capteurs sans fil étendu robuste exploitant des liens atypiques

Lundi 12 décembre 2016 - 14h 00 - IUT de Clermont-Ferrand - Amphi B

Plusieurs sociétés auvergnates ont exprimé le besoin de surveiller les évolutions thermiques et hydrométriques d’environnements particuliers (comme un terrain de sport ou une étendue d’eau). Ces données environnementales sont récoltées par des capteurs répartis sur une surface de l’ordre de l’hectare, et doivent être transmises automatiquement à un site d’exploitation (éventuellement distant). La particularité de la récolte des données est qu’elle se fait via des communications sans-fil. Dans les applications envisagées, le milieu de propagation est atypique et peu favorable aux transmissions (c’est le cas de la terre, humide ou sèche, si les capteurs sont enterrés sous le terrain de sport, ou de la surface de l’eau, car la visibilité entre deux capteurs peut être masquée par des vagues ou atténuée par des conditions météorologiques particulières). La solution doit être robuste : il faut qu’elle résiste à la défaillance d’un lien ou d’un nœud capteur. Les capteurs étant autonomes sur des périodes de plusieurs mois, ils devront de plus être en mesure d’économiser l’énergie dont ils disposent.

Le jury sera composé de :

M. François Spies, Professeur, Université de Franche-comté, Rapporteur
M. Thierry Val, Professeur, Université de Toulouse, Rapporteur
Mme Sylvie Norre, Professeur, Université Blaise Pascal, Examinatrice
M. Nadir Hakim, Professeur-Chercheur, Université du Québec, Examinateur
M. Michel Misson, Professeur, Université d’Auvergne, Directeur de thèse
M. Joël Toussaint, Maître de conférence, Université d’Auvergne, Encadrant.